Lassay-les-Châteaux

Localiser sur la carte de France
carte non disponible © francegeo.free.fr ×

La France regorge de belles régions alors il serait dommage de ne pas les découvrir !

Ça y est, c’est le weekend pour moi ! On est vendredi, je suis off aujourd’hui et il fait beau ! Que demander de plus !!

C’est sur la playlist  » Garde la pêche !  » de Spotify que je m’empresse de faire mon sac et de regrouper mon matos de campement. Direction la Mayenne. J’ai préparé mon itinéraire cette semaine et la liste est longue… Il n’y a pas une minute à perdre.

Première étape : Lassay-les-Châteaux. D’après Victor Hugo, Lassay est une « charmante petite ville à demi sauvage, plantée tout au beau milieu des chemins de traverse, qui a trois châteaux dont deux admirables que j’ai dessinés. Le troisième n’a plus que quelques ruines situées au milieu des arbres les plus beaux et les plus farouches du monde ».

Petite cité de caractère

Lovée au cœur du Parc Naturel Régional Normandie-Maine, la petite cité de Lassay-les-Châteaux mérite le détour à plus d’un titre.

La richesse de son patrimoine lui confère une allure particulièrement harmonieuse et incroyablement photogénique qui fera sans nul doute le bonheur des amateurs de vieilles pierres !

France Voyage

Pour bien commencer la visite, un pique-nique s’impose !

Oui, je sais… Je suis un estomac sur pattes 😅 et tel un bambin, je mange 4 fois par jour soit toutes les 3 heures… Et là, il est 12h23… alors je vous laisse imaginer…

🎶 ♪♫♪♫ 🎶
En r’tard, en r’tard
J’ai rendez-vous que’que part
[…]
Vraiment c’est important
[…]

Je suis en r’tard, en r’tard

🎶 ♪♫♪♫ 🎶

Et tout comme McTwist, le Lapin Blanc, je file à grande allure direction la roserai. Pas que je sois attendu par la reine de cœur pour une partie de croquet, mais c’est dans ce très joli jardin que j’envisage de pique-niquer.

On peut compter ici 300 espèces de rosiers qui embaument l’air d’un parfum à la fois délicat, captivant et chaleureux. Ces roses ne sont pas seulement rouges ! La roseraie compte une large palette de couleurs. Du traditionnel rose poudré ou blanc, en passant par les pastels ou encore les couleurs vives et stimulantes telles que le jaune, l’orange ou le rouge.

Bref, l’endroit est idyllique et romantique !

Flânerie digestive dans les ruelles de la cité

Maintenant que tous mes sens sont en éveil, je peux débuter la visite !

Pour faire les choses bien, je me suis rendue à l’Office de Tourisme pour récupérer un plan de la commune avec tous les points d’intérêt à ne pas louper.

La commune n’étant pas très grande, prenez le temps de flâner dans les ruelles étroites et pittoresques en admirant l’unité architecturale des maisons de granit aux devantures colorées.

Lassay-les-Châteaux dévoile tout au long du parcours touristique de formidables témoins de son passé de cité marchand. Entre sa chapelle, sa conciergerie, son grenier à sel, ses logis, maisons marchandes et auberges on ne peut que constater toute la richesse qu’elle offrait autrefois.

Aujourd’hui encore la petite cité reste très dynamique.

Le centre-ville compte deux boulangeries, deux cafés-bars, deux restaurants, un petit supermarché, un bureau de poste, soit tout ce dont vous avez besoin.

francethisway.com

Trois châteaux pour une commune

Comme le nom de la ville l’indique, il n’y a pas un mais bien trois châteaux à Lassay. 

Le château-fort de Lassay

Costaud, un brin chanceux et dur à cuire, le château-fort de Lassay est l’exemple même du patrimoine qui défit le temps.

Mayenne Tourisme

Dominant le village et surplombant les 2 étangs de Lassay, ce château construit en 1458 est celui qui a le mieux résiste au temps sur les trois. 

Classé Monument Historique depuis 1862, il est le seul en France à avoir conservé son architecture d’origine avec ses huit tours, ses courtines, sa barbacane à deux étages et son châtelet. Privé et encore habité, il est donc entretenu avec soin par ses propriétaires, la famille Monalembert.

Par chance et générosité, il est ouvert au public pendant l’été. Alors si vous avez l’occasion de le visiter, faite-le. Pour ma part, étant arrivée trop tard dans la saison, je me contenterais d’en faire le tour par l’extérieur.

Le château de Bois Thibault

Les ruines du Château de Bois Thibault se dressent à la sortie de Lassay-les-Châteaux.

Ce château aux 800 ans d’histoire aurait été construit une première fois bien avant le XIIe siècle. Puis au 15e siècle ; selon l’abbé Angot ; il fut reconstruit sur les ruines de l’ancien château féodal « avec semblables tours à canonnières et arbalétrières à celles de Lassay ».

Bois Thibault comptait autrefois parmi les châteaux les plus importants de la baronnie de Mayenne.

Classé monument historique en 1925, le château fut habité jusqu’en 1830 puis laissé à l’abandon. La commune en fera l’acquisition en 1988 et de nombreux chantiers de bénévoles ont été entrepris pour le nettoyer et le restaurer.

Le Château du Bois Frou

Ce château est le troisième sur la route de Niort-la-Fontaine. Enfin, ce qu’il en reste… On peut plutôt le qualifier de vestiges.

Situé en plein milieu d’un champ assez éloigné de la cité, il fut jadis le siège d’une seigneurie vassale de Lassay. Fondé par la famille Bois Froult, il appartenu ensuite aux de Chauvigné et de Madaillan.

Le marquis de Lassay donne la description suivant en 1769 :

« J’ai au Bois-Frou, manoir, maison, écurie, quatre tours aux coins de la principale cour, une fontaine avec jet d’eau au milieu de ladite cour close de murailles, et pont-levis et en partie entourée de douves ; autre cour d’entrée, aussi close de murailles ; deux porteaux d’entrée et de sortie ; ma chapelle fondée de Sainte-Anne, placée au bout de la cour ; trois petites tours proches desdits porteaux, une terrasse au-dessous plantée d’espaliers, un pigeonnier et le colombier à six piliers… »

90010cookie-checkLassay-les-Châteaux